Retour

Taxis : manifestation devant le palais de justice de Québec

Une quarantaine de chauffeurs de taxi ont tenu une manifestation symbolique devant le palais de justice de Québec en appui au dépôt d'une demande d'injonction contre le gouvernement du Québec. 

Les membres du Regroupement des intermédiaires du taxi de Québec (RITQ) ont fait résonner leurs klaxons pendant une trentaine de minutes en guise de protestation, sans bloquer la circulation. 

« Le ministre a mis une nouvelle loi, puis on voit qu'il y a deux styles de chauffeurs, c'est ce qu'il nous avait dit qui ne serait pas fait », déplore Luc Selesse, du Regroupement des intermédiaires du taxi.

Le Front commun du taxi, qui s'oppose à l'application de l'entente entre le service de transport Uber et le gouvernement du Québec, a déposé cet après-midi une demande d'injonction au palais de justice de Montréal, après avoir mis en demeure le ministre des Transports d'annuler l'entente.

Le Front commun dit vouloir défendre des lois du Québec encadrant l'industrie du taxi. Cette démarche devant les tribunaux est un premier pas pour contester l'entente.

L'industrie du taxi n'écarte pas d'autres moyens de pression.

Plus d'articles

Commentaires