Retour

Tour de ski : « Ça me met en confiance », dit Alex Harvey

Après un deuxième podium cette fin de semaine au Tour de ski, le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges Alex Harvey se sent en forme et confiant à l'approche des Jeux olympiques le mois prochain, à Pyeongchang, en Corée du Sud.

« Ça me met en confiance, c’est certain! Le but, c’est de progresser jusqu’aux Jeux olympiques. J’ai eu un bon début de Coupe du monde au mois de novembre, décembre, mais pas de podium encore. Et là, avec un premier podium samedi et un podium hier au cumulatif, c’est super! », dit Alex Harvey en entrevue à l'émission Première heure.

Le fondeur a terminé 3e du Tour, à Val di Fiemme, en Italie.

Harvey se sent d’autant plus confiant que la dernière course du Tour de ski comptait une longue ascension, sa bête noire, qu'il a surmontée.

« Les longues montées comme ça, comme l’Alpe Cermis, ça a toujours été un peu ma faiblesse au niveau technique, physique aussi, donc de pouvoir compétitionner avec les meilleurs au monde sur ce genre de terrain là, ça veut dire que les parcours plus normaux, les parcours de Pyeongchang […], je devrais être bon sur des parcours plus standards de ski de fond. »

Alex Harvey prendra un ou deux jours de repos avant de se soumettre à un entraînement de trois semaines, en altitude, en Italie. Bien que les Jeux de Pyeongchang se dérouleront sous 1000 mètres d’altitude, l’athlète tirera profit de cet entraînement.

« En altitude, ça permet quand même d’aller chercher des gains de volume sanguin, de globules rouges, mais même si on compétitionne au niveau de la mer, ça amène quand même certains avantages surtout au niveau de l’endurance. »

Le fondeur entend participer aux six épreuves olympiques de ski de fond du 9 au 25 février à Pyeongchang.

À lire aussi : Destination Pyeongchang : Alex Harvey passe à l’histoire

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards