Retour

Tour du maire Labeaume à bord de l'hélicoptère TVA : la CMQ n'enquêtera pas

EXCLUSIF - La Commission municipale du Québec (CMQ) n'ouvrira pas d'enquête sur la balade du maire Labeaume à bord de l'hélicoptère TVA, en mars dernier, lors des finales de la Coupe du monde de ski de fond FIS.

Un texte d'Olivier Lemieux

Le maire de Québec avait alors survolé les plaines d'Abraham en compagnie du président et chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau.

Dans une courte lettre dont Radio-Canada a obtenu copie, la CMQ qualifie de « mal fondée » la demande d'enquête acheminée par la chef de l'opposition à l'Hôtel de Ville, Anne Guérette.

Sans donner plus de détails, la Commission précise avoir considéré les « éléments d'information » soumis par Démocratie Québec, mais conclut qu'elle « n'enquêtera pas sur cette demande. »

Un comportement « imprudent »

Dès la divulgation du passage du maire Labeaume dans l'hélicoptère TVA, la chef de Démocratie Québec avait qualifié son comportement de « très imprudent », rappelant que la Ville avait investi plus de 200 000 $ dans la présentation de la finale de la Coupe du monde de ski de fond présentée par Québecor.

L'entreprise ne cache pas non plus son désir d'attirer d'autres épreuves dans la capitale, ce qui pourrait entraîner de nouvelles subventions de la part de la Ville.

La réplique de Labeaume

En mars dernier, l'attaché de presse du maire, Paul-Christian Nolin, avait pour sa part précisé que la balade en hélicoptère du maire en compagnie de M. Péladeau avait pour objectif « d'explorer les possibilités de parcours du haut des airs ».

Questionné sur cet événement, le maire Labeaume avait répliqué sèchement : « Achetez-vous-en un hélicoptère Radio-Canada, j'embarquerai dedans avec plaisir. Achetez-vous donc un hélicoptère, gang de cheap . »

Anne Guérette se dit pour sa part contente que la question ait été éclaircie et affirme accepter la décision de la CMQ avec humilité.

« Ça veut dire que j’attends une invitation pour un tour d’hélicoptère. Ç’a l’air que comme élu, on peut aller des tours d’hélicoptère avec un promoteur! » a-t-elle lancé, en marge du conseil municipal.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine