Retour

Toxicomanie : le centre Portage ouvre trois nouveaux points de service à Québec

Le centre de réadaptation en toxicomanie Portage accroît sa présence à Québec. L'organisme va ouvrir dès le mois de janvier de nouveaux points de services dans les locaux de trois organismes partenaires : la Maison Dauphine, le SQUAT Basse-Ville et le Carrefour jeunesse-emploi de la Capitale Nationale.

Déjà établi depuis plusieurs années dans la région de Québec, le centre Portage souhaite se rapprocher davantage des personnes toxicomanes.

« Les différentes recherches du ministère de la Santé nous indiquent l’importance de travailler à proximité de la clientèle toxicomane et l’idée nous est venue d’ouvrir des petits points de service avec nos partenaires de longue date », explique Serge Comeau, directeur régional des services communautaires chez Portage.

Si la consommation de drogue n’est pas nécessairement en hausse à Québec, les personnes toxicomanes sont de plus en plus fragilisées, selon Serge Comeau, d’où l’importance de mieux les accompagner dans leurs efforts de réhabilitation.

« Il y a une dégradation qui est quand même très, très importante auprès des adolescents puis des adultes également, particulièrement associée, je vous dirais, au phénomène des drogues de synthèse », indique-t-il.

Ce qu’on voit, ce sont des gens qui sont beaucoup plus fragilisés, des gens qui sont en détresse psychologique, en état dépressif.

Serge Comeau, directeur régional des services communautaires chez Portage

L’organisme se rendra deux fois par mois dans les locaux offerts par ses partenaires « afin de faciliter l'accès aux services, fournir un suivi simplifié et maintenir des interventions de proximité auprès des usagers de ces services spécialisés ».

Plus d'articles

Commentaires