Retour

Transcontinental ferme son imprimerie à Québec

Transcontinental Québec annonce la fermeture de son imprimerie de Québec, située sur la rue Jean-Perrin, entraînant la mise à pied des 140 employés d'ici le 30 avril. L'imprimeur et éditeur justifie sa décision par les « conditions difficiles du marché ».

L'entreprise évoque des conditions de marché changeantes dans l'industrie et l'importance de s'adapter pour expliquer cette fermeture.

« Nous sommes également confrontés à des situations où nos équipements ne sont plus utilisés à leur pleine capacité en raison de la baisse de la demande, dans ce cas-ci pour l'impression de produits marketing », explique la vice-présidente aux communications, Jennifer McCaughey.

L'usine produisait essentiellement des produits marketing de type brochures et dépliants.

Les employés ont appris la nouvelle de la fermeture ce matin. Lise Pageau, qui travaillait à l'expédition et possède 28 années d'expérience, savait que l'entreprise connaissait un ralentissement après les Fêtes, mais souligne que la situation n'était pas inhabituelle.

Elle ne s'attendait pas à l'annonce faite aux employés. « Je pensais qu'ils nous annonçaient qu'ils agrandissaient, mais ce n'est pas pantoute la même affaire. C'est sûr que c'est difficile, mais on va prendre le temps de digérer ça », dit-elle.

De son côté, le superviseur de production Rolland Gratton est également déçu et ébranlé. « Un peu comme tout le monde, c'est jamais agréable, mais on va se retrousser les manches et recommencer », dit-il.

Les activités seront transférées à l'usine de Transcontinental Interglobe à Beauceville, où quelques postes seront créés. Mais il est trop pour savoir combien exactement, selon Jennifer McCaughey.

La majorité des travailleurs de l'imprimerie occupaient des postes de pressiers.

Transcontinental est le premier imprimeur au pays. Il compte plus de 8000 employés au Canada et aux États-Unis.

Plus d'articles

Commentaires