Retour

Transfert de bébés morses : appel au boycott des aquariums de Québec et Vancouver

Un groupe écologiste de défense des animaux appelle au boycott des aquariums de Québec et de Vancouver alors que des bébés morses seront bientôt transférés vers l'attraction touristique de la Colombie-Britannique.

Un texte de Carl Marchand

L'organisme Lifeforce, basé à Vancouver, affirme que séparer les deux bêtes de leur mère est insensible, cruel et que cela traite les animaux comme des objets inanimés de marketing.

Les morses Lakina et Balzak sont nés à l'Aquarium de Québec en mai 2016. Ils ne sont que les 7e et 8e bébés arrivés à terme depuis 1930 en milieu zoologique en Amérique du Nord. Il s'agit également des premières naissances en captivité au Canada.

Les militants estiment que le voyage présente un risque pour leur santé.

« À l'état sauvage, les morses s'occupent de leurs petits jusqu'à deux ans et parfois plus. Nous pensons que pour offrir un traitement adéquat, il faut garantir une période normale à la mère et les petits ensembles », Peter Hamilton, fondateur de Lifeforce.

L'Aquarium de Québec assure que les animaux sont en mesure de faire le voyage en toute sécurité.

« Nos experts, ceux qui connaissent le mieux ces jeunes morses-là considèrent qu'ils sont tout à fait capables de non seulement faire le déménagement et d'en bénéficier et que ça va être une situation bénéfique pour l'ensemble du groupe de morses à l'Aquarium de Québec », indique Simon Boivin, porte-parole de la Société des établissements plein air du Québec (SEPAQ).

L'opération de déménagement se déroulera sur une journée, ajoute M. Boivin. Les deux animaux seront installés dans une cage et feront le voyage vers Vancouver en avion.

L'Aquarium de Québec ne sait pas exactement à quel moment le transfert des deux morses aura lieu. Ce pourrait être avant ou après la période des Fêtes.

Avec les informations de Valérie Gamache

Plus d'articles

Commentaires