Retour

Travailler chez Desjardins pendant deux ans sous une fausse identité

Une femme de 54 ans a réussi à travailler pendant deux ans et demi chez Desjardins en se faisant passer pour une autre personne. Johanne Richer, qui agissait comme consultante en informatique, était en fait Solange Crevier.

La dame a été arrêtée vendredi après-midi sur les lieux de son travail par les policiers de Lévis.

« Un appel anonyme a été fait au bureau d’enquête de Desjardins, ce qui leur a mis la puce à l’oreille. Ils ont fait les vérifications, et par la suite, ils nous ont contactés pour mentionner les faits », raconte Maxime Pelletier du Service de police de Lévis.

La femme aurait été impliquée en 2013 dans un dossier de fraude chez Via Rail, indique le policier.

Solange Crevier a comparu samedi matin pour une accusation de supposition de personne. Son avocate, Me Rachel Gagnon, a indiqué que la poursuite a l’intention de porter de nouvelles accusations au cours de la semaine.

De plus, sa cliente a des dossiers ouverts à Montréal.

Dans les circonstances, Me Gagnon a demandé de reporter l'enquête sur remise en liberté qui devait avoir lieu lundi.

La cause reviendra devant le tribunal mardi après-midi, pour fixer une date d'audition. Mme Crevier est donc repartie vers les cellules.

En attendant la suite des procédures, le juge a réitéré une ordonnance déjà prononcée samedi. Elle n'a pas le droit de communiquer ou de tenter de communiquer avec une certaine Johanne Richer.

D’après les informations de Yannick Bergeron

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine