Retour

Traverse de Saint-Joseph-de-la-Rive : des signaleurs routiers pour contrôler la congestion

Une caméra de surveillance permet désormais au ministère des Transports d'observer la circulation à la traverse de Saint-Joseph-de-la-Rive, dans la région de Charlevoix. En période d'achalandage, le Ministère déploie dorénavant des signaleurs routiers qui dirigent les automobilistes vers une voie d'attente.

Cette mesure temporaire vise à réduire la longueur de la file d’automobilistes qui se rendent à L'Isle-aux-Coudres. Cette file s’étirait parfois jusqu’au village des Éboulements, situé à quelques kilomètres.

Grâce à ce projet-pilote, « la capacité d’attente des véhicules passe de 89 à 176 », explique le porte-parole du ministère des Transports, Alexandre Bougie.

« En dernier recours, lorsqu’il y un très fort achalandage, les véhicules pourront attendre sur une autre voie d’attente sur le chemin des Marguerites. »

Le projet-pilote, mis sur pied par la municipalité des Éboulements et le ministère des Transports, a débuté au début du mois de juillet. « Il se terminera à l’automne, ajoute M. Bougie. Par la suite, en partenariat avec la municipalité, le Ministère analysera les impacts du projet et les suites à donner à celui-ci. »

Des résidents « en furie »

Selon le conseiller municipal Pierre Tremblay, cette nouvelle mesure de contrôle de la circulation irrite plusieurs résidents du secteur du quai de Saint-Joseph-de-la-Rive. « Cette nouvelle voie devrait être disponible pour les résidents du secteur », explique M. Tremblay, qui est aussi candidat à la maire des Éboulements.

Du côté de L’Isle-aux-Coudres, ils laissent la circulation locale voyager [à travers le trafic], ajoute M. Tremblay.

Pendant l'été, deux traversiers assurent le lien de Saint-Joseph-de-la-Rive jusqu'à L'Isle-aux-Coudres. Le service qui s'effectue toutes les 30 minutes est assuré par la Société des traversiers du Québec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine