Retour

Traverse Québec-Lévis : L’Alphonse-Desjardins à nouveau coincé dans les glaces

Le traversier NM Alphonse-Desjardins s'est retrouvé coincé dans les glaces pour une deuxième fois en quatre jours. Cette fois, le navire a dérivé jusqu'à la baie de Beauport samedi, un peu après midi.

Un texte d’Alain Rochefort

Neuf passagers se trouvaient à bord du bateau en partance de Lévis, lorsque celui-ci est demeuré prisonnier des glaces. Une demande d’assistance a été logée à la Garde côtière canadienne à 12 h 15.

Le brise-glace NGCC Amundsen a porté secours au NM Alphonse-Desjardins peu après. Les navires ont regagné la rive vers 14 h 45.

En aucun temps, la sécurité des passagers a été compromise, insiste la porte-parole de la Société des traversiers du Québec, Maryse Brodeur.

Le service a repris

Le service de traverse a été interrompu tout au long de l’après-midi. Les deux traversiers ont repris leurs activités à 18 h. Seuls les piétons et cyclistes peuvent toutefois monter à bord, jusqu’à nouvel ordre.

« On fait face à une situation de glace importante et de froid intense. Ce qu’il faut comprendre, c’est ce que comme transporteur, on a le souci de respecter dans la mesure du possible l’horaire prévu, mais tout ça, de façon sécuritaire », souligne Mme Brodeur.

Le choix du capitaine

Le capitaine du navire peut choisir en tout temps de demeurer à quai en pareille circonstance.

« Aujourd’hui, le bouchon est arrivé un peu plus vite qu’anticipé. Ça reste que c’est la nature », ajoute Mme Brodeur.

Les conditions de navigation sont extrêmement difficiles cette année sur le fleuve Saint-Laurent, en raison surtout du froid intense.

Une vingtaine de passagers de ce même traversier sont demeurés coincés à bord du navire pendant plus de quatre heures, mercredi, près du chantier maritime de la Davie.

Avec les informations de Charles d’Amboise

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards