Retour

Traversiers : la Commission des relations du travail dit non aux maires Labeaume et Lehouillier

La Commission des relations du travail (CRT) oppose une fin de non-recevoir à la demande des maires Labeaume et Lehouillier de maintenir les services essentiels à la traverse Québec-Lévis, lors des prochains jours de grève des employés du Front commun syndical.

Les traversiers vont donc demeurer à quai jeudi et vendredi, mais reprendront du service samedi. La CRT a tranché en faveur de l'interruption complète du service de traversiers entre Québec et Lévis et Sorel-Saint-Ignace-de-Loyola pour ces deux journées.

Des services essentiels seront assurés seulement vendredi à Matane-Baie-Comeau-Godbout. Les autres traverses de la province ne sont pas touchées.

Jeudi dernier, les maires de Québec et de Lévis avaient sollicité une audience d'urgence afin de sensibiliser la Commission aux « effets de ces grèves sur la santé et la sécurité des usagers et des populations desservies par les traversiers. »

Une porte-parole de la CRT confirme qu'une lettre a été acheminée aux maires cet après-midi pour les informer qu'aucune audience ne serait accordée et que la décision de la Commission était maintenue.

Labeaume et Lehouillier discrets

À Lévis, l'attachée de Gilles Lehouillier a déclaré que le maire voulait prendrait le temps de bien analyser la décision de la CRT.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a refusé de commenter.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine