Retour

Trois anciens du Blizzard en finale de la Coupe Stanley

La finale de la Coupe Stanley qui s'amorce lundi soir entre les Golden Knights de Vegas et les Capitales de Washington aura un cachet bien particulier. Trois anciens joueurs programme de hockey du Blizzard du Séminaire Saint-François (SSF) s'affronteront.

Un texte de Jean-Philippe Martin

Jonathan Marchessault (2003-2008) et le gardien de but substitut Maxime Lagacé (2005-2010) des Golden Knights ainsi qu'Alex Chiasson (2002-2007) des Capitals ont tous porté les couleurs de l'établissement d'enseignement de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Marchessault et Chiasson ont aussi été coéquipiers dans la catégorie midget espoir.

« C’est quelque chose qui est assez exceptionnel, raconte Frédéric Marquis, responsable du volet hockey au SSF. Ça fait plus de 20 ans qu’on fait du hockey et d’en avoir trois en même temps à la Coupe Stanley, c’est vraiment un beau "WOW" », ajoute-t-il.

La fierté est d’autant plus grande pour Frédéric Marquis que les trois joueurs ont tous passé cinq ans au sein du système de développement du Blizzard.

La surprise Marchessault

Si la performance des Golden Knights à leur première saison dans la LNH est des plus surprenantes, on peut en dire tout autant de celle de leur ailier gauche Jonathan Marchessault.

Réclamé des Panthers de la Floride lors du repêchage d’expansion, le patineur de Cap-Rouge est devenu un pilier de l’offensive et le meilleur pointeur des Golden Knights en séries.

« Il surprend tout le monde, répond Frédéric Marquis, appelé à commenter les performances de l’ancien attaquant des Remparts de Québec. Il a prouvé encore une fois à tout le monde que lorsque tu travailles et que tu crois en toi, tu peux aller loin. »

Aux côtés de Bergeron et Vermette

Lorsqu’on lui demande de choisir entre Vegas et Washington, Frédéric Marquis avoue qu’il lui est difficile de se ranger d’un côté ou de l’autre.

« On souhaite la meilleure des chances aux deux équipes et on espère qu’un des joueurs ait un mot à dire dans la victoire. »

On sent toutefois chez lui un léger penchant pour l’équipe d’expansion du Nevada.

Surtout si les Knights peuvent en finir rapidement et soulever la coupe lors du cinquième match, auquel l’enseignant du SSF compte assister.

Peu importe le résultat de la série, Patrice Bergeron (Bruins de Boston, 2011) et Antoine Vermette (Blackhawks de Chicago, 2015) auront de la compagnie à titre d’anciens joueurs du Blizzard, champions de la Coupe Stanley.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité