Retour

Trois maires solidaires pour faire avancer leur ville

Désireux de faire avancer les dossiers municipaux, les maires Denis Coderre, Régis Labeaume et Gilles Lehouillier font front commun depuis un bon moment déjà.

La solidarité entre les élus municipaux est d'ailleurs un thème qui est revenu à plusieurs reprises alors que les maire de Montréal, Québec et Lévis étaient réunis devant la Chambre de commerce de Lévis.

« Quand on parle de solidarité, au lieu d'être une créature des provinces, on est devenu un gouvernement de proximité », lance le maire de Montréal Denis Coderre, qui espère notamment voir les pouvoirs de sa ville étendus dans la cadre du projet de loi sur le statut de métropole.

« Donnez-nous les outils aussi en terme de développement social, demande-t-il aux élus provinciaux. On peut plus parler de développement économique sans parler de cohésion sociale. »

Régis Labeaume a quant à lui plaidé, encore une fois, pour un assouplissement des règles d'immigration au Canada. Le maire de Québec est persuadé que bon nombre de jeunes européens francophones souhaiteraient venir travailler dans la région si le processus d'immigration était simplifié.

« Quand je vais à bordeaux quand je vais à paris quand je vais a bruxelles je pourrais ramener des milliers de gens pour venir travailler ici, ça pleure pour venir », insiste le maire Labeaume.

À Lévis, le maire Gilles Lehouiller abonde dans le même sens et comme le maire Coderre, il plaide pour la création d'un guichet unique où les régions du Québec pourraient faire connaître leurs besoins et leurs priorités en matière d'immigration.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?