Retour

Trois nouveaux Parc-O-Bus pour le Réseau de transport de la capitale

Le Réseau de transport de la capitale (RTC) aménagera trois nouveaux stationnements incitatifs pour les usagers du transport en commun, au coût de 6,2 millions de dollars.

Les Parc-O-Bus serviront à desservir les secteurs de Charlesbourg, de Beauport et de Cap-Rouge. Au total, 1000 places de stationnement seront ajoutées à l'offre actuelle du RTC, ce qui doublera le nombre d'espaces.

Un nouveau terminus, des aires d'attente de même que des abris couverts pour les vélos seront également aménagés.

L'objectif est d'inciter les citoyens des secteurs périphériques du centre-ville à utiliser le transport en commun, dit le président du RTC, Rémy Normand.

« Nous souhaitons faciliter la vie des citoyens qui ont besoin de se déplacer quotidiennement pour accéder à leur travail, leurs études et leurs loisirs en leur offrant une alternative rapide et directe pour prendre le transport en commun. »

Selon un sondage réalisé par le RTC, 62 % des usagers du bus ont également une voiture.

Secteur de Beauport

Le Parc-O-Bus Montmorency sera construit sur le boulevard Sainte-Anne, afin de mieux desservir les résidents de l'est de la ville. L'investissement de 2,4 millions de dollars permettra l'aménagement de 400 places de stationnement, qui seront offertes à compter de la fin de l'été 2017 à la hauteur de l'avenue du Sous-Bois.

Secteur de Charlesbourg

Le RTC prévoit également agrandir ses installations autour de l'actuel terminus du Zoo, pour devenir le Parc-O-Bus de la Faune. Un nouveau terminus sera construit, et les installations seront fusionnées. L'ouverture est prévue à la fin de l'été 2017. Le coût total des travaux est évalué à 2,5 millions de dollars.

Secteur de Cap-Rouge

Un tout nouvel espace sera aménagé au coût de 1,3 millions de dollars au coin de l'avenue Le Gendre et de l'avenue Blaise-Pascal. Ce nouveau Parc-O-Bus vise à pallier au problème de stationnement dans le secteur, puisqu'une trentaine d'automobilistes utilisent quotidiennement un terrain privé pour se stationner. L'ouverture est prévue pour l'automne 2016. 

Plus d'articles

Commentaires