Trois agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont été suspendus à la suite d'une enquête interne.

Le chef du SPVL, Michel Desgagné, a refusé de dévoiler l’identité des policiers visés ainsi que les faits qui leur sont reprochés étant donné qu’aucune accusation n’a été déposée pour l’instant. M. Desgagné s’est limité à dire qu’il s’agit d’agents patrouilleurs.

Selon ce que rapporte le FM 93, « des méthodes d'enquête peu orthodoxes en matière de trafic de stupéfiants seraient au coeur de l'affaire ».

Le dossier des trois agents a été remis au Directeur des poursuites criminelles et pénales au cours des dernières semaines.

Dans un bref communiqué publié samedi après-midi, le SPVL a mentionné que « des mesures appropriées [avaient] été prises à l’égard des policiers visés » dès le début de l’enquête interne.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine