Retour

Troisième comparution d'Alexandre Bissonnette devant la cour

La Couronne a « pratiquement » complété la divulgation de la preuve contre Alexandre Bissonnette, l'auteur présumé de la tuerie de la grande mosquée de Québec, qui en était à sa troisième comparution vendredi, au palais de justice de Québec.

Lors de cette étape qui s’est écoulée en moins d’une heure, des données informatiques recueillies par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ont été présentées à la Cour.

La Couronne se dit prête à fixer date d'enquête préliminaire lors de la prochaine audience. La cause a été reportée au 6 octobre pour que la Couronne puisse finaliser l’étape de divulgation de la preuve.

Boufeldja Benabdallah, vice-président du Centre culturel islamique de Québec, a assisté à la comparution.

« On reste un peu sur le qui-vive, a-t-il déclaré. On pensait qu’aujourd’hui, le dépôt de la preuve allait être complet [aujourd'hui] et ce n’est pas fini. Vous imaginez que les familles sont fatiguées dans cette attente. Il faut que ça se termine […] pour qu’on puisse passer à autre chose. »

Entre temps vendredi, le juge doit entendre les arguments de Radio-Canada et d'autres médias pour que certains documents soient rendus publics notamment les déclarations sous serment qui ont mené aux mandats de perquisition.

Alexandre Bissonnette, 27 ans, est accusé de six meurtres et de cinq tentatives de meurtre relativement à l'attentat survenu à Québec, le 29 janvier dernier.

Plus d'articles

Commentaires