Retour

Trouble déficitaire de l'attention : cuisiner pour renforcer l'estime de soi

Des jeunes Québécois atteints d'un trouble déficitaire de l'attention (TDAH) ont vécu samedi une journée bien spéciale en apprenant à cuisiner un repas gastronomique en compagnie d'un grand chef. L'activité se tenait à Québec, Montréal et Gatineau, entre autres.

Dans la capitale, 8 jeunes de 10 à 13 ans avaient été sélectionnés pour vivre cette expérience hors du commun. À l'initiative de l'Association PANDA Capitale-Nationale, les adolescents devaient concocter un repas trois services.

L'événement se déroulait à l'École de tourisme, d'hôtellerie et de restauration du Collège Mérici.

Pendant que les enfants cuisinaient, leurs parents assistaient quant à eux à une conférence d'une professionnelle sur le TDAH. Après la conférence, les parents ont été invités à déguster le repas qui leur avait été préparé.

Les activités qui se tenaient samedi ont pour but de permettre aux jeunes de renforcer leur estime de soi, explique Nadia Lefebvre, intervenante à l'Association PANDA Capitale-Nationale.

« Le TDAH, ç'a un impact vraiment assez important, bien souvent, sur plusieurs sphères de leur vie », a-t-elle expliqué.

L'activité de samedi a démontré aux jeunes « qu'ils sont capables de réussir, qu'ils sont bons, qu'ils ont du talent, qu'ils sont intelligents, qu'ils réussissent à faire de belles choses malgré leur problématique », a dit Nadia Lefebvre.

Plus d'articles

Commentaires