Retour

Trouver une nouvelle vocation pour l'Église Saint-Jean-Baptiste

Des centaines de citoyens se sont présentés jeudi soir au dévoilement des résultats d'une étude sur l'avenir de l'église Saint-Jean-Baptiste.

Cette église, située sur la rue Saint-Jean, a été fermée officiellement au mois de mai dernier. Depuis, le Comité de quartier Saint-Jean-Baptiste a mandaté l'organisme Vote pour ça pour mener une consultation populaire afin de sonder l'opinion de la population sur l'avenir de l'église.

Au total, 750 personnes ont répondu au sondage en ligne. Et selon les chiffres présentés jeudi soir, les répondants ont un réel attachement au bâtiment classé patrimonial. 97 % des répondants jugent important de conserver le bâtiment et de lui trouver une nouvelle vocation.

Le responsable de l'étude chez Vote pour ça, Marc Jeanotte, s'étonne que la majorité des répondants n'étaient pas des utilisateurs de l'église avant sa fermeture. « 80% des participants sont non-pratiquants, non-croyants ou non-utilisateurs de l'église. Mais malgré ça on sent un engouement pour cette transformation », note-t-il.

Selon les résultats de l'étude, la nouvelle vocation la plus souhaitable serait culturelle ou artistique. La grande majorité des personnes sondées, soit 80 %, estiment que le gouvernement du Québec devrait participer financièrement aux rénovations nécessaires pour le changement de vocation.

Pour le président du Conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste, Louis Dumoulin, il faudra toutefois être ingénieux dans la façon de financer le projet de transformation et sortir des sentiers battus.

« Les rôles traditionnels de la Ville, du diocèse ou du ministère de la Culture doivent être réévalués. Il faut qu'ils revoient leurs façons de procéder face au patrimoine religieux, parce que la manière avec laquelle ils procèdent actuellement, c'est nous amener dans un cul-de-sac », explique-t-il.

Dans le futur, 31 % des répondants ont dit souhaiter s'impliquer personnellement dans les prochaines étapes du projet et 56 % ont dit vouloir participer financièrement à une éventuelle campagne de financement.

L'étude a permis de recueillir près de 200 idées relatives aux activités qui pourraient se tenir dans l'église Saint-Jean-Baptiste.

Plus d'articles

Commentaires