Retour

Uber : les chauffeurs de taxi souhaitent faire appel aux tribunaux

L'industrie du taxi ne décolère pas à la suite de l'entente intervenue entre le gouvernement du Québec et Uber. Après les manifestations des derniers jours, les chauffeurs de taxi entendent maintenant faire appel aux tribunaux pour empêcher la mise en place du projet-pilote.

Le Regroupement des intermédiaires du taxi de Québec (RITQ) a confirmé à Radio-Canada qu'une rencontre avec des avocats spécialisés en transports aura lieu ce lundi pour étudier les recours légaux.

De son côté, le Regroupement des propriétaires de taxis de la capitale (RPTC), qui dit représenter quelque 150 membres à Québec, les a convoqué à une assemblée extraordinaire, dimanche après-midi.

« On a détecté pas mal de vides juridiques. Le gouvernement essaie de torpiller le projet de loi à la dernière minute. On sait que juridiquement, il y a quelque chose à faire », affirme Hamid Nadji, porte-parole du RPTC.

Les chauffeurs profiteront de cette rencontre pour s'entendre sur les moyens de pression qu'ils souhaitent adopter « rapidement ». « On envisage une escalade de pression jusqu'à ce que le gouvernement traite la situation de façon équitable », explique M. Nadji.

« Nous sommes devant l'urgence et on n'a jamais fait d'arrêt de travail sérieux qui dérange le gouvernement. Notre but est qu'il arrête de nous traiter comme des citoyens de seconde zone », poursuit M. Nadji.

Calmer les troupes

La rencontre sera aussi une occasion pour l'organisation de calmer les troupes. « On veut se tourner vers des voies calmes et pacifiques et on veut éviter des dérapages. Comme vous savez, sous l'effet de la colère, il y a toujours des dérapages », souligne Hamid Nadji.

Du côté de Montréal, le RTAM-Métallos, qui représente des milliers de travailleurs de l'industrie du taxi, a également convoqué tous les chauffeurs de taxi et de limousine à une assemblée extraordinaire, dimanche après-midi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une bulle gèle sous nos yeux





Concours!



Rabais de la semaine