Retour

Un an pour payer les taxes, sans intérêt, promet Guérette

Démocratie Québec propose d'étaler le paiement des taxes municipales sur 12 mois sans frais d'intérêt, comme cela se fait à Lévis depuis 2011.

« Ce qu'on entend beaucoup, c'est que le compte de taxes a atteint son maximum. Nous travaillons fort pour offrir des mesures qui vont enlever de la pression sur les paiements », fait valoir la chef du parti, Anne Guérette.

La candidate à la mairie de Québec pense ainsi séduire les jeunes qui veulent s’établir dans la capitale.

À Lévis, 85 % des contribuables ont adhéré à cette nouvelle formule de paiement dès sa première année d’implantation, ce qui amène Mme Guérette à croire qu’elle serait également très populaire à Québec.

L’aspirante mairesse calcule que cette mesure coûterait 1,7 million de dollars par année à la Ville de Québec. Son implantation nécessiterait toutefois une « année de transition » au cours de laquelle les coûts pourraient atteindre 4 millions, selon les calculs d’experts bénévoles consultés par le parti.

Les frais de cette mesure représentent moins de 0,2 % des revenus en taxation de la Ville, qui atteignent 1 milliard de dollars en 2017, souligne Anne Guérette.

« On a comparé avec Lévis. Nous sommes une ville de taille cinq fois plus importante que Lévis. On a fait des estimations à partir de ça et on a validé nos chiffres », explique la chef de Démocratie Québec.

Actuellement, les contribuables de Québec doivent s’acquitter de leur facture de taxes en deux versements égaux, les 1er mars et 1er juin. S’ils choisissent de répartir leurs paiements sur 12 mois, des frais d’intérêt de 4,03 % sont calculés.

S’il prend le pouvoir, Démocratie Québec dit être en mesure de mettre en place cette proposition dès 2019.

Plus d'articles

Commentaires