Retour

Un camion de pompiers retiré des opérations

Le syndicat des pompiers de Québec affirme que le camion dont l'échelle a fait défaut lors d'une intervention pour un incendie sur la rue des Cyprès dans l'arrondissement de Charlesbourg, en janvier, a été remis plusieurs fois en service avant d'être définitivement retiré des opérations.

Le 6 janvier, un enfant de 10 ans, sa mère et le conjoint de celle-ci ont sauté du quatrième étage de leur logement en flammes. Au cours de l'intervention des pompiers, la grande échelle du camion n'a pu être déployée.

Après l'incident, le camion a été expertisé par le Service de protection contre l'incendie de Québec (SPCI) et par une firme externe aux fins de l'enquête. Le véhicule est revenu à la caserne à la fin du mois de janvier.

« Il y a d'autres bris qui ont été décelés qui étaient toujours au niveau de l'échelle et de la nacelle », affirme Éric Gosselin, président de l'Association des pompiers professionnels de Québec.

« On a retourné le véhicule. On a refait des tests. Il est revenu en service. On a encore une fois pu faire des tests et encore des anomalies ont été découvertes », ajoute-t-il.

Le président du syndicat avait déjà mentionné qu'il s'agissait d'un véhicule problématique. « Pour nous, ça corrobore ce qu'on disait. C'est un véhicule qui avait un historique de bris de façon intermittente et la preuve en est faite. »

La Ville de Québec a été mise en demeure pour l'incendie qui a éclaté le 6 janvier sur la rue des Cyprès. L'avocat de la famille qui a sauté de son logement, Me Guy Bertrand, réclame une enquête publique sur les ratés lors de l'intervention des pompiers.

La Ville n'a pas confirmé les propos d'Éric Gosselin.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité