La Direction régionale de santé publique confirme un cas de légionellose à Québec. Il s'agit d'un homme de moins de 50 ans qui réside dans le quartier Limoilou et qui est hospitalisé.

La santé publique, qui a reçu l'information ce matin, dit détenir encore peu d'informations. Une enquête est en cours pour tenter de déterminer la source de la contamination.

« Pour l'instant, il n'y a rien qui nous indique qu'on est en lien avec une tour [de refroidissement] », affirme le Dr Jasmin Villeneuve, médecin-conseil à la Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale.

En juin, deux tours de refroidissement de systèmes de climatisation dans la région ont dépassé le seuil acceptable de légionelle, mais elles ne seraient pas en cause. « Ce n'est pas dans les mêmes secteurs, il n'y a pas de lien qu'on peut faire avec notre cas », estime le Dr Villeneuve.

La bactérie Legionella pneumophilia peut se trouver dans plusieurs sources d'eau, surtout l'eau chaude, dont les spas et les chauffe-eau.

Troisième cas en 2015

C'est le troisième cas de légionellose confirmé à Québec depuis le début de l'année. Cependant, aucun d'entre eux n'est lié, selon le Dr Villeneuve. L'une des personnes aurait contracté la maladie lors d'un voyage à l'extérieur du pays.

À l'été 2012, une éclosion exceptionnelle de légionellose avait touché 181 personnes et fait 13 victimes à Québec. Cette épidémie était liée aux tours de refroidissement du Complexe Jacques-Cartier, rue Saint-Joseph, dans le quartier Saint-Roch.

Bon an mal an, de deux à huit cas de légionellose sont diagnostiqués dans la région.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine