Retour

Un centre commercial virtuel pour les marchands québécois

Les petits commerçants des quatre coins du Québec peuvent profiter d'une nouvelle vitrine entièrement québécoise pour vendre leur produit en ligne. Une nouvelle plateforme, shooopping.ca, a été lancée, lundi matin. Elle se veut le « plus gros centre d'achat virtuel québécois ».

Plus de 1500 entreprise de toutes les régions de la province proposant quelque 120 000 produits sont déjà associées à ce qui se veut un « Amazon » québécois.

L'offre est variée : on y retrouve des articles pour enfants, des produits électroniques, des vêtements, des produits de beauté, des meubles et des antiquités, entre autres.

L'initiative vise à offrir une nouvelle salle d'exposition aux petits marchands indépendants souvent peu présents sur le web.

« On dit que les Québécois sont friands de commerce électronique. On dépense environ 8 milliards par année sur le web, mais comme nos petits commerçants ne sont pas là, on ne les trouve pas. 3 $ sur 4 sortent de la province », affirme l'initiateur du projet et chroniqueur techno, François Charron.

Les transactions sont réalisées directement auprès des marchands. L'internaute est redirigé vers son site transactionnel.

« Vous acceptez les modalités et conditions du marchand. Vous devenez le client de ce marchand régional », précise François Charron.

Ainsi, les commerçants doivent absolument avoir leur propre boutique en ligne pour être présents sur shooopping.ca. Pour y parvenir, François Charron leur suggère les services de votresite.ca, dont il est le président. Cette plateforme offre des outils web aux PME à peu de frais.

Pour se munir d'un site transactionnel, les petits commerçants peuvent aussi être accompagnés par l'organisme Branchons les PME, qui propose les services d'étudiants en commerce électronique gratuitement.

Le site shooopping.ca perçoit des redevances de 5 % sur les ventes, dont 2 % en frais de plateforme et 3 % qui seront réinvestis dans la promotion.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine