L'importante opération policière entreprise la nuit dernière à Lac-Beauport a permis de retrouver un corps qui serait vraisemblablement celui d'une femme portée disparue en mars dernier.

« Il pourrait s’agir du corps d’une femme. Il pourrait s’agir d’un dossier de disparition qui avait été rapporté en mars 2016 », a précisé David Poitras du SPVQ, un peu après midi.

Les enquêteurs du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) ont fouillé un vaste secteur isolé situé sur le chemin du Barrage, près de la Traverse de Laval après avoir reçu de nouvelles informations, mardi.

Les recherches, qui se sont déroulées toute la nuit, se concentraient à proximité d'un chalet rustique situé loin de la route.

Selon les informations obtenues par Radio-Canada, un témoin important, le fils du propriétaire du terrain, a été rencontré par les policiers.

Le service de police n'indique pas pour le moment si le décès est lié à un acte criminel. « Toutes les hypothèses sont envisagées », affirme David Poitras.

Il refuse également de dévoiler l'identité de la victime. « Il va y avoir des expertises qui vont être effectuées sur le corps afin de découvrir l’identité de la victime ainsi que les circonstances du décès », ajoute M. Poitras.

Les policiers ne divulguent pas non plus le lieu précis où le corps a été retrouvé parce qu’il s’agit d’un « élément d’enquête ».

Des enquêteurs de l'unité des crimes majeurs de la police de Québec, des techniciens en scène de crime et un expert du Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale ont passé une partie de la journée sur place dans le but de faire progresser l'enquête.

Plus d'articles

Commentaires