Proches, dignitaires et citoyens ont salué une dernière fois la vie de l'ex-maire de Québec Gilles Lamontagne lors de ses funérailles, samedi matin, à la basilique-cathédrale Notre-Dame-de-Québec.

Le maire de Québec, Régis Lebeaume, a exprimé sa tristesse face à celui qui a dirigé la capitale de 1965 à 1977.

D'un ton résigné, M. Labeaume a souligné qu'il se sentait plus orphelin que jamais, maintanant que tous ses prédécesseurs ont disparu. Il a également souligné que M. Lamontagne, qui est décédé mardi à l'âge de 97 ans, « inspirait naturellement le respect ».

La cérémonie, présidée par le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, a aussi honoré le passé militaire de Gilles Lamontagne, pilote et prisonnier de guerre lors du deuxième conflit mondial.

Plusieurs citoyens s'étaient massés devant la cathédrale. La dépouille de l'ex-maire a été escortée de l'hôtel de ville à la cathédrale par un cortège notamment composé du Royal 22e régiment.

La cérémonie s'est terminée au son du clairon et de deux hélicoptères militaires qui ont survolé la basilique-cathédrale, faisant un dernier au revoir à celui que l'on surnomme encore « monsieur le maire ».

ILS ONT DIT... 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine