Retour

Un été achalandé dans les musées à Québec

L'affluence est en hausse dans les musées à Québec depuis le début de la saison estivale. La qualité des expositions et aussi la météo expliquent cette hausse de l'achalandage.

Le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) connaît une augmentation de 25 % du nombre de visiteurs depuis le début de l'été. L'exposition intitulée Inspiration Japon présentée jusqu'au 27 septembre contribue à cet engouement.

« C'est multifactoriel, c'est une conjoncture vraiment particulière cette année. C'est relié dans un premier temps à la qualité de notre exposition. Après ça, on peut se rabattre aussi sur la météo. On propose des activités intérieures, alors c'est clair que lorsqu'il y a la pluie, les nuages ou les grandes chaleurs, c'est systématique, on voit plus de monde débarquer au musée », soutient Linda Tremblay du MNBAQ.

Les visiteurs sont aussi au rendez-vous au Musée de la civilisation de Québec. Une augmentation de l'affluence de 16 % a été observée pour le mois de juillet. L'exposition Égypte magique présentée jusqu'au 10 avril 2016 attire les foules.

Le directeur du Musée de la civilisation, Michel Côté, souligne que le nombre de visiteurs est en hausse partout dans le monde. Au Québec, 14 millions de personnes ont franchi les portes d'un musée l'an dernier. Cette tendance ne fléchit pas.

« C'est certainement l'une des institutions culturelles les plus fréquentées avec le cinéma et les bibliothèques. Donc, il y a un véritable besoin, un véritable engouement pour les musées. C'est lié aussi, à mon avis, à l'élargissement du mandat traditionnel de conservation des musées pour en faire des vrais lieux de culture où on retrouve du théâtre, de la musique et de la danse aussi maintenant », explique Michel Côté.

Des Québécois préfèrent également demeurer au Québec cet été en raison du taux de change défavorable. Cette tendance profite aux institutions comme les musées.

Plus d'articles

Commentaires