Un professeur à la retraite de la Faculté de médecine de l'Université Laval a été reconnu coupable d'exhibitionnisme.

Denis Beauchamp a été surpris à se masturber devant les urinoirs du magasin La Baie de Place Laurier en juin 2015.

Lors de son procès le mois dernier, l'homme de 60 ans a prétendu qu'une condition médicale l'obligeait à se masser les organes génitaux pendant de longues minutes.

Le juge Michel L. Auger lui a accordé une absolution inconditionnelle lundi matin après l'avoir déclaré coupable. Le professeur évite ainsi un casier judiciaire.

La poursuite avait demandé au juge de lui imposer des travaux communautaires.

Denis Beauchamp figure toujours sur le site de l'Université Laval même s'il a dit être à la retraite devant le tribunal. Il a participé à des recherches sur les maladies infectieuses et immunitaires.

Plus d'articles

Commentaires