Un ex-gardien de la prison de Québec a plaidé coupable, vendredi, d'avoir utilisé frauduleusement l'ordinateur du centre de détention.

Un texte de Yannick Bergeron

Éric Cyr a reconnu avoir consulté la banque de données confidentielles de l'établissement à des fins personnelles alors qu'il était employé par le ministère de la Sécurité publique, entre 2008 et 2013.

Durant cette période, l'homme de 31 ans a consulté ces données ponctuellement pour obtenir des renseignements sur l'ancien conjoint de sa copine. Il a perdu son emploi depuis.

Le juge a accepté la suggestion commune de la Couronne et de la défense de lui faire profiter d'une absolution inconditionnelle.

Son avocat a fait valoir qu'un casier judiciaire compliquerait la vie de l'ancien gardien de prison.

Éric Cyr occupe maintenant un poste de direction dans un concessionnaire automobile de Québec, qui l'amène à voyager à l'extérieur du Canada.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine