Retour

Un grand pique-nique sur l'asphalte au centre-ville de Québec

Environ une centaine de citoyens ont participé à un grand pique-nique urbain, dimanche, à l'angle des rues Raoul-Jobin et Marie-de-l'Incarnation à Québec. Nommée la Grande boustifaille, cette activité visait à démontrer l'importance de mieux aménager le quartier Saint-Sauveur pour les piétons et les cyclistes.

Avec de la musique, de l'animation et du maquillage, la Grand boustifaille se voulait un rassemblement familial. Les enfants pouvaient notamment s'adonner à la peinture sur un autobus du Réseau de transport de la capitale (RTC) mobilisé pour l'occasion.

L'objectif avait cependant une charge politique, la rue Raoul-Jobin étant fermée à la circulation pendant tout l'événement.

« L'objectif, c'était aussi de mettre de l'avant différentes propositions d'aménagements urbains qui pourraient être faits pour améliorer la convivialité pour les transports actifs, donc on pense à la marche et au vélo », explique Jonathan Charlebois, le responsable de l'activité chez Accès transports viables.

Les propositions, développées avec la firme Goupe A/Annexe U visent entre autres à renforcer le marquage des traverses de piétons et à élargir les trottoirs. Accès transports viables voudrait aussi que soient installées des bandes cyclables dans les deux directions de la rue Marie-de-l'Incarnation.

Jonathan Charlebois affirme que ces propositions visent aussi à renforcer la sécurité de l'intersection. Beaucoup d'enfants y circulent à pied en raison de la présence du Centre récréatif Monseigneur-Bouffard et de l'école Saint-Malo.

Les aménagements souhaités seront notamment présentés à la Société de développement commercial Saint-Sauveur et au conseil d'arrondissement au cours des prochaines semaines.

Plus d'articles

Commentaires