Un homme dans la trentaine, Cédrick Leblond, qui faisait l'objet d'un mandat d'arrestation pancanadien, a comparu vendredi au palais de justice de Québec pour faire face à une accusation de voies de fait graves.

La poursuite s'est opposée à sa remise en liberté. Le dossier a été reporté au 7 septembre pour l'étape de l'enquête sur remise en liberté.

L'homme âgé de 31 ans avait été arrêté mardi dans la région de Saint John dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador et rapatrié à Québec afin de comparaître.

Un mandat d’arrestation pancanadien avait été lancé contre lui au début du mois de juillet. Cédrick Leblond était recherché à la suite d’événements survenus le 9 avril 2016.

Il est soupçonné d’avoir frappé à la tête une personne dans un bar de la rue Saint-Vallier, à Québec. La victime garde d’importantes séquelles de ce geste, selon la police de Québec.

Le suspect avait quitté le Québec et avait notamment été repéré dans la région de Calgary.

Les services de police de Calgary et d’Edmonton de même que la police du Royal Newfoundland Constabulary ont collaboré aux recherches.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine