Retour

Un homme d'affaires condamné pour leurre informatique

Frank Desmeules est condamné à 6 mois de prison après avoir reconnu, mardi matin, avoir utilisé un ordinateur dans le but d'avoir des contacts sexuels avec des adolescentes.

L'homme d'affaires de 51 ans s'est fait piéger par un policier qui se faisait passer pour une adolescente lors d'une opération de cybersurveillance.

Selon le résumé des faits du procureur de la poursuite, Me Régis Juneau, Frank Desmeules a rapidement tenu des propos assez explicites.

L'analyse du matériel informatique saisi à la suite de son arrestation en 2015 à sa résidence du quartier Lebourgneuf a permis d'identifier 10 000 conversations à caractère sexuel.

« Des adolescentes ont pu se mêler dans le lot », a fait savoir Me Juneau, sans pouvoir en préciser le nombre. Il a par contre admis que les discussions ne démontraient pas qu'il y avait eu des rencontres avec des mineures.

Lourd de conséquences

Depuis sa mise en accusation à la fin de l'année 2015, Frank Desmeules a entrepris des démarches thérapeutiques pour traiter sa dépendance, a expliqué son avocat.

Son arrestation a mené à son divorce et il a été largué par plusieurs partenaires d'affaires, dont ceux de la station de ski Le Massif du sud où Desmeules était actionnaire.

Ses thérapeutes estiment qu'il représente maintenant un faible risque de récidive. Dans les circonstances, les avocats de la poursuite et la défense se sont entendus pour suggérer une peine de 6 mois de prison entérinée par le juge.

En plus de la détention, il sera soumis à une probation de 3 ans et n'aura pas le droit d'utiliser Internet, sauf sous supervision dans le cadre de son travail.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine