Retour

Un homme de Québec arrêté pour incitation à la haine

Un jeune homme de 20 ans de Québec va comparaître, cet après-midi, pour avoir tenu des propos haineux sur les réseaux sociaux.

L'individu a été arrêté hier soir par des enquêteurs du module des crimes majeurs du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Il sera accusé d’incitation publique à la haine. Le jeune homme aurait tenu des propos racistes et xénophobes sur Facebook dans la foulée de la fusillade à la grande mosquée de Québec qui a fait six morts.

Confronté par d'autres internautes sur le réseau social, le jeune homme s'est justifié en affirmant : « ceux qui me connaisse savent que j'ai exagéré dans mes propos pour choquer et offenser. C'était du troll et c'était voulu », a-t-il écrit avant son arrestation.

Les signalements de messages haineux sur les réseaux sociaux se sont multipliés dans les différents corps policiers depuis dimanche.

Mardi, le capitaine Guy Lapointe de la Sûreté du Québec a rappelé les internautes à l'ordre dans un tweet. « Les propos menaçants ou la propagande haineuse sur les médias sociaux, peu importe l'intention (humour), peuvent s'avérer criminels », a-t-il écrit.

Tant à la SQ qu'au SPVQ, des spécialistes en cybercriminalité surveillent les réseaux sociaux pour détecter les propos qui pourraient entraîner des poursuites criminelles.

D'après les informations de Yannick Bergeron.

Plus d'articles