Retour

Un important réseau de trafiquants de méthamphétamine démantelé

Une quinzaine de personnes ont été arrêtées, mercredi matin, à la suite d'une opération policière visant des trafiquants de méthamphétamine.

Une cinquantaine de policiers de l'Escouade régionale mixte de Québec ont procédé à des perquisitions dans des résidences de Québec, Lévis et Saint-Antoine-de-Tilly.

La Sûreté du Québec, la Gendarmerie royale du Canada, la police de Québec et celle de Lévis ont pris part à l'enquête. La SQ a effectué 11 arrestations de son côté alors que la police de Québec a procédé à quatre d'entre elles à la suite de deux enquêtes parallèles.

L'enquête qui a débuté en janvier 2015 visait un réseau basé à Québec qui oeuvrait dans le Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et sur la Côte-Nord.

« L'enquête tend à démontrer que sur une période de 6 mois, environ 5 millions de comprimés de méthamphétamine ont été écoulés », explique Ann Mathieu de la SQ.

Lors d'une première perquisition menée antérieurement, plus de 400 000 comprimés de méthamphétamine, 600 grammes de cocaïne et plus de 250 000 $ en argent comptant ont été saisis.

Le présumé dirigeant de l'organisation, Alexandre Mathieu, 32 ans, a été arrêté chez lui à Val-Bélair. Treize des quinze suspects, âgés de 20 à 64 ans, ont comparu en après-midi au palais de justice de Québec.

Ils font face à des accusations de complot, possession et trafic de stupéfiants. Un des prévenus, Jonathan Rochette, a aussi été accusé de gangstérisme.

Huit accusés demeurent détenus. Ils subiront leur enquête sur remise en liberté au cours des prochains jours.

Plus d'articles