Le Snowboard Jamboree devient le Jamboree et délaisse les épreuves en montagne à Stoneham. L'événement se concentrera uniquement sur le Big Air en 2016.

L'épreuve de haute voltige sera présentée à l'Îlot Fleurie au centre-ville. La présentation d'une compétition de Big Air à Boston dans la même semaine a été déterminante dans la décision de Gestev de se concentrer sur cette compétition cette saison.

Boston tiendra son événement le jeudi alors que celle de Québec aura lieu le samedi suivant. Il n'y avait donc plus de place pour la compétition de slopestyle disputée sur la montagne de Stoneham.

Patrice Drouin de Gestev souligne que ce choix permet de collaborer au développement du Big Air. « De faire en sorte que ce sport-là décolle vraiment bien au niveau olympique. »

Des compétiteurs de haut niveau

Le président de Gestev estime qu'il sera en mesure d'attirer davantage de très bons planchistes avec deux compétitions en Amérique du Nord, la même semaine

Cinquième en slopestyle aux Jeux de Sotchi en 2014, le Québécois Maxence Parrot a déjà confirmé sa présence. Il a déjà hâte de s'élancer sur la piste installée en plein centre-ville. « Je trouve que c'est vraiment distinct des autres compétitions au monde. C'est très attrayant. Dans la ville, plein de spectateurs peuvent venir. »

L'organisation peaufine actuellement le programme qui s'étalera sur trois jours. Le Jamboree, qui se tiendra du 12 au 14 février, va aussi consacrer une journée complète au Freeski.

Le Big Air fera son entrée aux Jeux olympiques de 2018, en Corée du Sud.

Plus d'articles

Commentaires