Retour

Un jeune homme plaide coupable de menaces à l'endroit du maire Lehouillier

Un résident de Lévis qui a proféré des menaces de mort à l'endroit du maire Gilles Lehouillier sur Internet a reconnu ses torts, lundi après-midi, au palais de justice de Québec.

Tommy Roseberry-Doré s'est repris en main depuis le mois de septembre alors qu'il avait publié cinq vidéos sur Facebook et YouTube. Insatisfait des traitements reçus à l'hôpital de Lévis, le jeune homme avait menacé les infirmières, ainsi que le maire de Lévis qui n'avait aucun lien dans l'histoire.

Après avoir passé 14 jours en prison après son arrestation, il a été libéré pour suivre des thérapies afin de régler son problème de consommation de drogue et apprendre à gérer son impulsivité.

Roseberry-Doré s'est trouvé du travail depuis et la juge a accepté la suggestion de son avocat de le soumettre à une probation de deux ans pour ne pas freiner ses efforts de réhabilitation.

Il devra également verser un don de 2000 $ aux Oeuvres de la Maison Dauphine.

La juge a pris en compte les observations du père du jeune homme qui a remercié, devant la cour, les policiers qui ont arrêté son fils.

« J'ai de la misère à croire d'où il est parti et où il est rendu aujourd'hui », a mentionné le père de Tommy Roseberry-Doré devant la juge Chantale Pelletier.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine