Retour

Un laboratoire neuf déménagé après 5 ans d'utilisation à l'Université Laval

Un laboratoire à la fine pointe de la technologie construit au coût de 750 000 $ il y a cinq ans, ne sera plus utilisé par les étudiants en biologie à l'Université Laval. Tous les laboratoires d'enseignement seront déménagés dans une nouvelle aile du pavillon Vachon, d'ici le printemps 2018. Le Syndicat des employés de soutien de l'université dénonce une fois de plus une mauvaise gestion des fonds publics.

« C'est un laboratoire d'enseignement qui va devenir complètement inutile et qui va être utilisé à d'autres fins. Tout le travail qui a été fait ici n'aura plus aucune valeur », déplore Éric-Jan Zubrzycki, conseiller syndical.

Le laboratoire en question, construit en 2012-2013, est principalement utilisé par les étudiants en biologie moléculaire. Il est doté de plusieurs équipements à la fine pointe de la technologie comme des hottes chimiques, un système d'aspiration des gaz, des douches oculaires et chimiques.

L'ergonomie des comptoirs a aussi été pensée en fonction des besoins des étudiants. Plusieurs employés du corps professoral ont d'ailleurs été mis à contribution dans l'élaboration des plans.

« Tout a été pensé: la couleur de la table avec des matériaux non réactifs, toutes les armoires sont neuves, les plafonds ont été refaits, le système de gicleurs est neuf. On a au plafond des appareils de projection, on a les douches de sécurité installées, c'est un laboratoire à la fine pointe », énumère Éric-Jan Zubrzycki.

Le conseiller syndical qui a critiqué il y a quelques semaines la dépense pour un nouveau kiosque d'information estime que l'Université Laval a mal planifié les travaux de rénovation.

Il fait valoir qu'un laboratoire est habituellement utilisé sur une période de 50 ans. « Personne n'a fait de planification pour se dire : "peut-être qu'on devrait attendre un peu que l'aile 600 soit rénovée." On a mis de l'argent là qui va être brûlée littéralement, on dilapide des fonds publics » , affirme M. Zubrzycki.

La direction se défend

L'Université Laval estime que la rénovation de ce laboratoire était nécessaire. Dans les dernières années, le local a accueilli près de 500 étudiants de la Faculté des sciences et de génie. Le doyen de la Faculté refuse de parler de gaspillage.

« C'est tout à fait justifié. Pour nos étudiants, c'était assez urgent d'avoir un laboratoire qui nous permettait d'enseigner la biologie moléculaire, on avait besoin de cet espace-là » soutient André Darveau.

Le doyen ajoute que le laboratoire ne sera pas pour autant condamné. Certains équipements pourront être récupérés. « Dépendamment du nombre d'étudiants, ce laboratoire-là sera réutilisé pour l'enseignement. Ce n'est pas tout à fait planifié, mais c'est sûr qu'il ne sera pas démoli, » dit-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine