Retour

Un manque de médecins dénoncé dans Portneuf

Des citoyens de Portneuf frustrés de ne pas recevoir des services en santé reviennent à la charge pour dénoncer une pénurie de médecins dans la région.

Selon le Comité des citoyens pour la sauvegarde des soins de santé dans Portneuf, les services d'urgences ont cruellement fait défaut durant la fin de semaine du 1er octobre. Pendant 48 heures, un seul médecin pouvait répondre aux urgences sur l'ensemble du territoire de Portneuf, une population de 52 000 habitants qui regroupe 18 municipalités.

Joint par le comité de citoyens, le médecin en chef du service des urgences de Portneuf, le Dr Lucien Rodrigue, aurait confirmé la situation. Depuis août 2015, neuf médecins ont démissionné des urgences de Saint-Raymond et de Saint-Marc-des-Carrières, limitant ainsi les services offerts à la population.

« C'est aberrant, ce n'est vraiment pas normal. Est-ce qu'on serait capable de faire face à deux urgences qui arrivent simultanées à l'hôpital s'il y a seulement un médecin? C'est la question qu'on se pose », indique Nathalie Lemaire du Comité des citoyens pour la sauvegarde des soins de santé dans Portneuf.

Les citoyens réclament une répartition équitable des médecins sur le territoire de Portneuf et des soins de proximité.

En attente de solutions

Ce n'est pas la première fois que la qualité des services en santé offerts dans la région de Portneuf est dénoncée. En mai dernier, le même Comité santé Portneuf avait notamment décrié le manque d'équipements médicaux pour la chimiothérapie et l'absence d'un appareil de tomodensitométrie (TACO) à l'hôpital de Saint-Raymond.

« On manque définitivement de médecins pour répondre aux besoins de la population dans Portneuf », constate le maire de Saint-Raymond, Daniel Dion. Il juge inacceptable la dégradation des services sur le territoire et presse le gouvernement d'agir.

« Quand on dit qu'il y a des gens qui vont jusqu'à abandonner leur traitement pour se rendre à Québec à l'Hôtel-Dieu avec le trafic, c'est quand même majeur. »

La direction du Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale admet qu'un problème de pénurie de médecins existent dans Portneuf.  Une rencontre est prévue à la fin octobre pour discuter de solutions afin d'améliorer les soins de proximité.

Une pétition dénonçant le sous-financement des soins de santé dans Portneuf a par ailleurs recueilli près de 20 000 signatures cet été.

Plus d'articles