La Ville de Québec va de l'avant avec l'aménagement d'un marché public dans le Pavillon du commerce sur le site d'ExpoCité, qui doit être prêt pour 2017. Un avis d'appel d'intérêt a été publié mercredi afin d'obtenir des propositions de concept.

L'administration Labeaume fait ainsi suite au rapport du groupe de travail sur l'avenir d'ExpoCité, déposé en avril dernier, qui recommandait l'aménagement d'un marché beaucoup plus spacieux que celui du Vieux-Port.

La Ville demande aux entreprises, aux organismes ou aux coopératives désireux d'exploiter le lieu de soumettre leurs suggestions d'ici le 2 février prochain.

« On veut le maximum d'idées, le maximum de concepts », a souligné le maire Régis Labeaume, qui entend en faire tout simplement « LE marché au Canada ».

Les nouvelles installations mettront en valeur les produits du terroir et les produits locaux de la région de la Capitale-Nationale sur les 76 000 pieds2 et 2 mezzanines du Pavillon du commerce.

Le marché devra offrir des espaces pour des étalages de produits agricoles, la transformation de produits, le commerce au détail local, la distribution de paniers et de la restauration mettant en valeur les produits locaux.

Il devra être « ouvert et animé à l'année ». La Ville souhaite aussi une animation saisonnière extérieure. Elle veut également en faire un attrait touristique.

Les marchands du Vieux-Port intéressés

Les quelque 80 marchands et producteurs du Marché du Vieux-Port sont en faveur du déménagement de leurs installations et n'excluent pas de déposer un projet à la Ville.

« On a une expertise, on a nos membres et on a l'expérience. Ça fait plus de 80 ans qu'on existe », souligne Arthur Cauchon, président du C.A. de la Coopérative des horticulteurs de Québec.

Au printemps dernier, des résidents du Vieux-Port avaient manifesté leur opposition au projet. Une pétition pour le maintien du marché actuel a recueilli plus 7000 signatures.

L'opposition à l'Hôtel de Ville répète que le marché doit demeurer à son emplacement actuel.

« Notre position est toujours la même : le Marché du Vieux-Port doit rester dans le Vieux-Québec. On a espoir que le maire change une sixième fois d'idée et qu'il finisse par entendre raison », soutient la conseillère de Démocratie Québec, Anne Guérette, qui représente ce district.

Régis Labeaume n'a pas annoncé ce qu'il entend faire des installations du Vieux-Port, mais il a réaffirmé mercredi qu'il est ouvert à y conserver des étals.

La Ville, propriétaire du Pavillon du commerce, prévoit 5 millions de dollars pour la transformation du bâtiment, mais le maire n'exclut pas « d'en mettre un peu plus ».

Plus d'articles

Commentaires