Retour

Un mois de juin plus gris, mais moins pluvieux à Québec

La fraîcheur et les précipitations des derniers jours ont laissé une impression d'un mois de juin à reléguer aux oubliettes pour la grande région de Québec. Si juin a été plus gris qu'à l'habitude, il a toutefois été moins pluvieux, selon le bilan d'Environnement Canada pour la Capitale-Nationale.

Un texte de Marie-Audrey Houle

L’été s’est installé officiellement avec le solstice le 21 juin dernier, mais la journée la plus chaude a été enregistrée bien avant. Le 11 juin, il a fait 32,8°C à Québec, un record avec indice humidex à 40°C à l’extérieur.

Si quelques brefs épisodes de chaleur ont eu lieu, la fin du mois a été plutôt fraîche ce qui a ramené la température moyenne mensuelle dans la normale de saison avec 16,7°C (normale 16,4°C).

Avec 17 jours de précipitations à Québec, il y a eu légèrement plus de jours de pluie que la normale de 13,4 jours.

Les nuages ont été plus présents, mais les quantités de précipitations ont été moins abondantes avec 87,6 mm de pluie reçue comparativement à la normale qui se situe à 111,4 mm.

Orages violents

Juin aura laissé sa marque avec une alerte à la tornade émise pour Québec le 12 juin, alors qu’une forte rotation dans une cellule orageuse a été observée. Aucune tornade ne s’est finalement produite.

Les 27 et 28 juin, des orages ont produit de la grêle de la taille de petites billes qui ont endommagé certaines cultures dans les champs de la région.

Ailleurs en province, le 18 juin restera dans les annales, alors que des orages violents ont généré trois tornades et une microrafale. Il se produit normalement cinq tornades par été au Québec.

Retour du soleil

Alors que juillet a débuté avec des précipitations, voilà qu’un anticyclone se met en place pour offrir des conditions ensoleillées de mardi à jeudi sur Québec, avec une légère hausse des températures.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine