Retour

Un motocycliste condamné pour conduite dangereuse

Un motocycliste de Québec, Marc Dion, devra passer les six prochains mois derrière les barreaux. L'homme de 45 ans a été reconnu coupable de trois chefs d'accusation pour conduite dangereuse, avoir fuit les policiers et avoir conduit malgré une interdiction.

Le 9 septembre 2012, les policiers ont tenté d'intercepter Marc Dion alors qu'il conduisait une moto sport sur la route de l'Aéroport. Le motocycliste a pris la fuite et roulait à plus de 120 kilomètres à l'heure dans des quartiers résidentiels.

Le juge a tenu compte de sa longue feuille de route en imposant sa peine. Ses premiers antécédents judiciaires remontent à 1994.

Le père de trois enfants a déjà été condamné pour conduite avec facultés affaiblies, conduite malgré une interdiction et omission de se conformer à un engagement. Un rapport déposé devant la cour le décrit comme un homme antisocial et impulsif.

À sa sortie de prison, Marc Dion n'aura pas le droit de conduire pendant 3 ans.

D'après les informations de Jean-François Nadeau.

Plus d'articles

Commentaires