Retour

Un multirécidiviste de l'alcool au volant condamné

Daniel Desjardins, un multirécidiviste de l'alcool au volant, ira en prison au moins un an pour une infraction commise en mars dernier.

Un texte de Yannick Bergeron

« Manifestement, cet individu-là ne comprend pas », a plaidé le procureur de la poursuite, Me Michel Bérubé, au sujet de Daniel Desjardins. Le procureur souligne que l'homme multiplie les infractions de conduite avec les facultés affaiblies, même s'il a déjà tué quelqu'un dans cet état.

Me Bérubé réclame deux ans moins un jour de prison pour le restaurateur qui en est à sa sixième condamnation pour conduite avec les facultés affaiblies. Lors de la troisième infraction, en 1992, il avait tué un citoyen.

Soutenant que « ce monsieur-là ne reviendra pas devant les tribunaux », l'avocat de la défense, Me André Gaulin, a plutôt proposé une peine d'un an.

Il a répété que son client avait cheminé grâce à une thérapie de plus de cinq mois qui lui a permis de trouver des outils pour éviter de consommer.

« Il y a une difficulté importante », a pour sa part indiqué le juge Christian Boulet, qui se demande quel poids il devra accorder à l'antécédent de conduite avec les facultés affaiblies.

« Des cas semblables, il n'y en a pas », a signalé le magistrat qui doit prononcer la peine au mois de décembre.

Avant de délibérer, le juge a demandé au multirécidiviste de 62 ans s'il avait quelque chose à ajouter.

« Je veux prouver que je suis une bonne personne », a mentionné Daniel Desjardins qui a confié que la thérapie lui avait permis de se « libérer ».

Si la Couronne et la défense ne s'entendent pas sur la durée de la détention, ils sont d'accord pour lui imposer une interdiction de conduire de cinq ans.

La dernière arrestation du restaurateur remonte au mois de mars dernier.

Il a accroché avec sa voiture un autre véhicule dans un stationnement de Lévis. Lorsqu'il est sorti de sa voiture, il avait de la difficulté à tenir sur ses jambes.

L'ivressomètre auquel il a été soumis au poste de police a démontré un taux d'alcoolémie de 0,20, nettement au-dessus de la limite permise de 0,08.

Plus d'articles