Retour

Un nouveau roman complexe et captivant pour Deni Ellis Béchard

L'écrivain américain Deni Ellis Béchard, publie ces jours-ci un nouveau roman intitulé Dans l'œil du soleil dont l'action se déroule en Afghanistan. Il s'agit d'un livre très différent du roman à saveur autobiographique Remèdes pour la faim qui l'avait fait connaître en 2012. Avec ce nouveau roman, l'auteur signe un récit complexe et captivant.

Un texte d' Anne-Josée Cameron

L'écrivain et photojournaliste s'est inspiré de plusieurs séjours à Kaboul, effectués entre 2009 et 2014, pour écrire son nouveau livre qui met de l'avant la communauté des expatriés qui vivent en Afghanistan.

« Le livre commence avec l'explosion d'une automobile piégée au centre de Kaboul. Il y a trois expatriés qui sont morts et un Afghan qui est disparu. On sait qu'il y a quatre personnes disparues, mais il y a trois corps. On pense que ce sont les expatriés, mais on n'est pas certain, et puis il y a Mishiko qui essaie de raconter leurs histoires », raconte Deni Ellis Béchard.

Mishiko, la narratrice, enquêtera sur les quatre disparus. Une enquête qui la mènera de l'Afghanistan au sud des États-Unis, en passant par le Québec. Ces allers-retours entre différentes cultures seront l'occasion pour l'auteur d'établir des parallèles entre nos sociétés occidentales et l'Afghanistan.

« Le coeur du livre, c'est vraiment la question du pouvoir masculin, pour moi, c'est un livre sur la futilité du pouvoir masculin. Il y a un mythe aux États-Unis de la régénération de la violence, une sorte de croyance que la violence peut mener à la belle grande société. Mais quand on raconte cette mythologie romantique, on ne parle pas de ceux qui sont tués, de ceux qui sont massacrés. On ne parle pas des génocides sur lesquels nos sociétés sont souvent construites », expose l'auteur.

Aux héros déjà évoqués s'ajoute un autre personnage, l'Afghanistan, terre maintes fois pillée, incendiée et trahie, dont les habitants tentent de survivent malgré le chaos qui y règne.

Sous ce récit aux allures d'enquête policière se cache une réflexion sur l'occupation américaine. Que se passe-t-il réellement dans ce pays? Que veulent les Afghans et que peuvent leur donner les Américains?

« La guerre est un échec parce qu'on est tellement ignorant des Afghans. On est en train de mener une guerre en portant plus d'attention à notre idée de ce qu'on devrait faire et pas de ce qui se passe vraiment chez eux », estime Deni Ellis Béchard.

Dans l'oeil du soleil est un roman formidable, intelligent, profondément humaniste et habilement construit. Une lecture incontournable cet automne.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?