Retour

Un pas de plus vers un centre de prédédouanement

Une étape importante a été franchie dans le dossier du centre de prédédouanement que souhaite créer l'Aéroport international Jean-Lesage de Québec. Un projet de loi qui encadre la mise en place de ces centres a été déposé au Congrès américain.

S'il est adopté, le Promoting Travel, Commerce and National Security Act balisera la création de centres de prédédouanement au au pays. Plus précisément, ce projet de loi vise à encadrer les droits et responsabilités des douaniers américains au Canada.

Le gouvernement du Québec a salué cette avancée en parlant par voie de communiqué. « Le prédédouanement est un élément essentiel à l'amélioration des échanges avec notre partenaire américain », a déclaré le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, Jacques Daoust.

L'Aéroport international Jean-Lesage n'est pas la seule organisation québécoise à souhaiter obtenir un centre de prédédouanement. La Gare de Montréal espère elle aussi en obtenir un.

Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, avait affirmé en janvier que d'autres aéroports canadiens étaient en lice. Il refusait de dire si le dossier de l'Aéroport de Québec était prioritaire.

Plus d'articles

Commentaires