Retour

Un pasteur de Québec fait face à de nouvelles accusations d'agressions sexuelles

Paul Mukendi qui dirige le Centre évangélique La Parole de Vie sur le boulevard Pierre-Bertrand a vu son dossier s'alourdir. La poursuite a déposé 5 nouvelles accusations contre l'homme de 40 ans concernant des gestes à caractère sexuel qu'il aurait commis sur deux plaignantes.

Un texte de Yannick Bergeron

L'une d'elles était mineure au moment des gestes allégués. Il aurait aussi commis des voies de fait sur l'une des plaignantes.

En octobre, le révérend Mukendi a été accusé de gestes similaires sur une première présumée victime.

À la suite de sa comparution, le révérend avait profité de son retour devant ses fidèles pour crier au complot.

Dans sa déclaration, filmée et publiée sur la page Facebook de son ministère, il a déclaré que son procès lui permettra de prouver son innocence.

Les fidèles réunis dans la salle de prière lui avaient donné leur approbation.

Une quinzaine de personnes qui ont quitté l’église de Mukendi au cours des dernières années ont assisté à la comparution.

L'une d'elles, Grace Diallo, a dit ne pas être surprise des nouvelles accusations. Elle assistait aux procédures, jeudi.

« Je suis encouragée de voir que des personnes ont eu le courage de dénoncer ».

Quant au fait que de nombreux adeptes continuent de soutenir le révérend ,« on appelle ça de l’ignorance », a soutenu madame Diallo.

Plus de détails à venir

Plus d'articles

Commentaires