Retour

Un policier retraité à la rescousse des démunis judiciarisés

Un ex-policier du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) accompagne depuis trois ans les plus démunis à travers les dédales du système judiciaire.

Gilles Lescarbeau offre des services aux usagers du Relais d'Espérance. L'organisme situé dans Limoilou est un milieu de vie communautaire pour les personnes démunies.

Il les informe sur leurs droits lors d'une arrestation policière, les conseille sur la façon d'agir avec les forces de l'ordre ou il leur indique comment réagir lorsqu'on reçoit un mandat.

« Des fois les gens arrivent ici et disent : “j'ai eu une contravention pour telle raison, qu'est-ce que je fais avec ça?” Parfois il s'agit de victimes d'actes criminels, je les réfère à l'IVAC, la Cour des petites créances, je les réfère à plusieurs organismes », explique le policier qui compte 32 ans d'expérience.

La directrice générale de l'organisme, Barbara Michel, estime que la présence d'un ex-policier aide la clientèle à mieux traverser le processus judiciaire.

Gilles Lescarbeau a notamment accompagné une victime de violence conjugale. « Gilles l'a prise en charge et l'a aidée à l'amener en cour, ça va parfois plus loin qu'une simple contravention », explique-t-elle.

Briser les préjugés

Gilles Lescarbeau s'occupe aussi de faire le pont entre les policiers et les usagers de l'organisme.

Au début du projet en 2014, plusieurs personnes lui ont confié avoir de la difficulté à faire confiance aux policiers.

« Au début c'était difficile, car plusieurs personnes pensaient que l'organisme avait été infiltré par les policiers », affirme-t-il.

La relation de confiance a pris quelques mois avant de s'installer confirme pour sa part la directrice générale. Au départ il s'agissait d'un projet-pilote, mais compte tenu des besoins il est devenu permanent.

« Je trouvais qu'il y avait des préjugés des deux côtés, donc je me disais il faut vraiment qu'il y ait un policier qui entre ici et que tout le monde se parle ensemble », souligne-t-elle.

Le programme a permis d'aider une centaine de personnes depuis 2014.

Avec les informations de Nicole Germain

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le secret derrière les trop longues douches de ce jeune homme...





Rabais de la semaine