Retour

Un premier chantier résidentiel à l’écoquartier D’Estimauville

Après de nombreux revirements, l'écoquartier D'Estimauville voit son premier projet résidentiel prendre forme cet automne.

La Ville de Québec a annoncé lundi qu’un chantier pour la construction de vingt maisons en rangées de trois étages sera lancé prochainement. Les habitations seront situées sur la rue des Moqueurs.

L’annonce arrive sept ans après le lancement du projet d’écoquartier d’Estimauville. Le maire sortant Régis Labeaume admet que la manière de procéder de la Ville au départ était une erreur.

« On avait décidé qu’on laissait le comité de fonctionnaires évaluer les offres qu’on avait pour les terrains. C’est M. Leboeuf [le promoteur Sébastien Leboeuf] qui a gagné et vous savez ce qui s’est passé, on a réussi à le sortir de là, ça a pris une couple d’années, un an ou deux. On a décidé à l’avenir d’y aller de gré à gré, et si on avait fait ça au début, ça aurait marché. »

Le promoteur Sébastien Leboeuf avait abandonné le projet d'écoquartier de la Pointe-D'Estimauville. Le promoteur estimait que les contraintes techniques et la situation du marché de la copropriété l'empêchaient de livrer le projet selon les exigences contenues dans l'appel d'offres.

Le premier projet résidentiel sera construit par BTL Immobiliers.

Trois autres projets résidentiels sont prévus pour 2018. Une quinzaine d’autres maisons en rangée seront construites par BTL Immobiliers et 70 logements sociaux seront érigés par l’organisme Un toit en réserve de Québec.

Le nouveau siège social de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) sera également construit dans le secteur D'Estimauville.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine