Les Violons du Roy, l'Orchestre symphonique, l'Opéra de Québec et quelques autres organismes musicaux sortent de leurs salles de spectacle et s'invitent dans les bibliothèques de Québec ce printemps.

Du 17 avril au 15 mai, une vingtaine d'activités musicales gratuites se tiendront dans neuf bibliothèques dans le cadre d'un nouvel événement, Le Printemps de la musique à Québec.

L'initiative de la table de musique du Conseil de la culture vise à promouvoir la musique de concert. « C'est une première parce que tous les organismes de musique se sont concertés pour faire la promotion de la musique de concert », explique la directrice de l'événement, Hélène Fortier.

En plus de concerts, les amateurs de musique pourront profiter de classes de maître publiques, de conférences et de rencontres avec des artistes, dont le directeur musical de l'OSQ, Fabien Gabel, et la jeune pianiste Marika Bournaki.

M. Gabel souhaite que l'événement « suscite la curiosité des gens » afin qu'ils aillent voir des concerts par la suite.

« Rien ne vaut l'expérience d'entendre la musique en direct, d'entendre un orchestre symphonique, entre 60 et 90 musiciens qui jouent à l'unisson, qui donnent le meilleur d'eux-mêmes pour pouvoir offrir du plaisir au public », raconte-t-il.

Découvertes musicales

Pour la Ville de Québec, le nouveau projet est une façon de faire connaître les musiciens d'ici tout en animant les bibliothèques. 

« On veut vraiment donner un coup de pouce à nos organismes musicaux, qui sont extraordinaires à Québec, en leur permettant de se faire valoir à l'extérieur des murs des salles de spectacle pour conquérir un nouveau public », affirme la conseillère responsable de la culture, Julie Lemieux.

La dizaine d'organismes impliqués dans l'événement comprend aussi le Club musical, l'Ensemble vent et percussion de Québec, Tempêtes et Passions, Via Musique et Musique de chambre Ste-Pétronille.

Les organisateurs ont aussi pensé au jeune public. L'Opéra de Québec présentera le spectacle Violetta et Rigoletto, pour les 4 à 10 ans.

L'événement nécessite un investissement de 25 000 $, dont 18 000 $ proviennent de la Ville de Québec.

Plus d'articles

Commentaires