Retour

Un procès pourrait avorter en raison d'une erreur d'enregistrement

Un homme de 32 ans accusé de voies de fait demande un arrêt des procédures puisque le système d'enregistrement audio du palais de justice du Québec n'a pas fonctionné lors de son témoignage.

Un texte de Yannick Bergeron

Cédrick Leblond est accusé de voies de faits graves à la suite d'une violente altercation dans un bar de Québec, en avril 2016. Il avait finalement été arrêté dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador, l'automne dernier après une cavale de plusieurs mois.

Au moment où Leblond a témoigné pour sa défense la semaine dernière, la greffière a omis de démarrer le système d'enregistrement.

Confronté pour la première fois à une telle situation, le juge Carol Saint-Cyr a suspendu le procès.

Il entendra la semaine prochaine la requête des avocats de Leblond qui réclament l'arrêt des procédures, estimant qu'il s'agit de la seule issue possible.

Me Jean-Roch Parent, qui défend Leblond, estime que l'enregistrement est essentiel si jamais la cause devait être portée en appel.

Nouveau système

Depuis le mois de février, le palais de justice de Québec est muni d'un nouveau système d'enregistrement.

L'ancien système était relié à une enseigne lumineuse qui indiquait que l'enregistrement était en cours, ce qui n'est plus le cas.

Le nouveau système, qui sera implanté graduellement dans les 58 palais de justice de la province, a coûté plus de 3 millions de dollars.

Sa mise en service a causé d'autres désagréments à Québec.

Par exemple, le 27 février, toutes les causes ont dû être suspendues pendant 1 h 30 puisque le système a cessé de fonctionner.

À un autre moment, les enregistrements n'étaient pas disponibles immédiatement après l'audience, ce qui a entraîné des délais pour les juges et les avocats qui voulaient réentendre des causes.

Des correctifs ont été apportés depuis pour que les enregistrements soient disponibles plus rapidement.

Dans le cas du procès de Cédrick Leblond toutefois, il s'agit d'une erreur humaine de la greffière, qui doit s'ajuster au nouveau système.

Plus d'articles