Retour

Un projet de station-service à Sainte-Brigitte-de-Laval sème la controverse

Un groupe de citoyens de Sainte-Brigitte-de-Laval contestent la décision de la municipalité de vouloir implanter une station-service Shell dans leur quartier.

Les opposants déplorent qu'une station essence puisse s'installer dans cette zone mixte, et soutiennent que cette implantation contreviendrait au règlement relatif à l'implantation et à l'intégration architecturale.

Plus de 630 citoyens ont déjà signé une pétition pour s'opposer au projet, qui verrait le jour à l'intersection de l'avenue Sainte-Brigitte et de la rue Kildare.

« Si ce commerce s'établit, il ne respecterait pas le plan d'intégration et d'implication architecturale », fait valoir Didier Bonaventure.

Le projet obstruerait également une maison ancestrale située à proximité, ajoute-t-il.

Didier Bonaventure ne s'explique pas le fait que la municipalité veuille implanter une station-service et un dépanneur à cet endroit alors que le village dispose déjà d'un Sonic.

« Ça va tuer complètement le petit commerce qui est le Bonichoix, qui travaille et vit grâce au Sonic, un distributeur d'essence qui se trouve encore aujourd'hui au cœur du village, mais qui va mourir à cause de ce commerce qui vient s'installer au milieu », déplore Didier Bonaventure.

Ce dernier n'est pas tendre envers l'équipe de la mairesse Wanita Daniele.

« Il y a un problème de gestion, il y a un problème de choix, il y a un problème de vision, il y a un problème de compétences qui fait que ce conseil municipal fait tout et n'importe quoi et nous amène à subir par après un certain nombre de problèmes qui auraient pu être gérés autrement. »

L'adoption du projet est prévue pour la prochaine séance du conseil municipal, qui se tiendra lundi soir.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine