Retour

Un quartier général pour mieux gérer la circulation à Québec

D'ici 2020, 96 % des feux de circulation de la ville de Québec devraient être contrôlés à partir d'un nouveau centre de gestion de la circulation.

Un texte de Charles D'Amboise

Ce système de contrôle avait été implanté graduellement depuis 3 ans. Déjà, un peu plus de la moitié des carrefours étaient reliés au réseau. « Nous franchissons une autre étape importante aujourd’hui », a annoncé le maire Régis Labeaume vendredi.

Ce projet de 9 millions de dollars vise à réduire « à court terme » la congestion à Québec, affirme le maire Labeaume.

Depuis 10 ans, 100 000 véhicules se sont ajoutés sur le réseau routier de Québec. Dans ce contexte, le maire Labeaume estime que ce nouveau centre de contrôle était le geste « le plus significatif » à poser rapidement pour améliorer la fluidité sur l'ensemble du réseau routier.

« Oui, ça prend un projet de transport collectif structurant. Oui, il faut élargir certaines autoroutes, reconnaît M. Labeaume. En attendant, le geste le plus important qu’on peut faire à court terme [c’était ce centre de gestion de circulation]. »

Grâce à des capteurs intégrés dans la chaussée, sept techniciens basés dans ce nouveau quartier général du quartier Saint-Roch peuvent désormais activer ou désactiver les feux de circulation à distance. L'ensemble des panneaux d'indications variables et même les feux clignotants de déneigement relèveront aussi du même système de contrôle.

Élaboré par la Ville de Québec, ce nouveau système permettra de mieux gérer le flux de circulation lors du Festival d’été de Québec ou lors des grands événements au Centre Vidéotron, affirme la Ville.

D'ici 2020, le centre de contrôle de la circulation doit être en activité 24 heures sur 24.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine