Le livre L'Astroblème de Charlevoix a été lancé mardi soir, au Manoir Richelieu. Écrit par l'archéologue Jean des Gagniers, l'ouvrage raconte sous forme de récit l'histoire géologique de Charlevoix dont le paysage a été sculpté par la chute d'un météorite il y a quelque 400 millions d'années.

Le livre est né à l'initiative de l'Observatoire de la géosphère de Charlevoix, un organisme aspire à mieux faire connaître la région puisqu'il s'agit d'un des cratères les mieux préservés au monde.

« C'est un projet capital parce que nous sommes un certain nombre de scientifiques à vouloir que le territoire soit connu », soutient la vice-présidente Louisiane Gauthier.

L'Observatoire espère d'ailleurs que le site devienne un jour un géoparc certifié par l'UNESCO. « Si vous êtes reconnus par l'UNESCO, vous êtes reconnus mondialement et votre tourisme d'apprentissage se multiplie », fait valoir Louisiane Gauthier en ajoutant qu'il s'agirait du premier géoparc au monde à être situé dans un cratère.

L'astrophysicien Hubert Reeves a d'ailleurs donné son appui à la démarche et signe la préface de L'astroblème de Charlevoix. Tous les profits générés par la vente du livre seront remis à l'Observatoire de la géosphère de Charlevoix.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine